De la perle

• 17/03/2007 - Coquillages

Publié dans Types de perles
Cauris, etc...
Certains coquillages ont le bon goût d'être naturellement percés, comme s'ils avaient deviné qu'ils seraient un jour enfilés sur un collier...











Ce n'est pas le cas des cauris, considérés quand même dans de nombreux pays comme les rois des coquillages montés en perles. Après avoir servi, notamment en Afrique, de monnaie de valeur -au Moyen-Age, à Ouagadougou, un captif vendu coûtait 1000 cauris-, ils sont aujourd'hui largement utilisés dans la confection de bijoux, de coiffes, de parures, etc.
Brillants, surtout s'ils sont vernis, solides, ils ont des tons nacrés qui autorisent tous les assemblages.
Tout petits ou géants, les coquillages ont le mérite d'être légers et d'offrir de nombreux couleurs et motifs.
Certains d'entre eux ont un orient qui se nuance en fonction des couleurs avoisinantes.
Ajouter un commentaire :: Envoyer cet article

Qui suis-je ?

Les perles renferment l'univers. Pas moins. De quoi voyager un moment...

«  Novembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis
Ecrivez-moi
Flux RSS

Liens amis

Rubriques

Créateurs et ateliers
Des mythes et des perles
Formes de perles
Humeurs perlières
Types de perles

Mes amis



Article 13 sur 23
Page précédente | Page suivante