De la perle

• 13/03/2007 - Les perles naturelles et de "culture"

Publié dans Types de perles
Les perles sont formées par des couches concentriques de nacre, secrétées par des cellules de certaines huîtres et moules vivantes, en réaction de défense contre un corps étranger.


Les feux de la perle iridescente, son " orient ", fascinent et lui donnent sa valeur en tant que gemme ; ils provoquent des phénomènes d’interférence de la lumière sur la surface de la perle. Toutes les perles n’ont pas la même couleur laiteuse, mais celle-ci varie en fonction de l’épaisseur de la nacre et suivant la couleur de la couche supérieure de conchioline, ce qui dépend des conditions de l’eau et du type de mollusque : elles peuvent être noirâtres, jaune d’or, roses, blanc crème ou blanches. La forme du noyau intrus et sa position à l’intérieur du mollusque donnent des perles de formes et de grosseurs variées. Les perles irrégulières sont dites " baroques ". Elles peuvent être à la base de très beaux bijoux.
Les Romains rangeaient les perles parmi les gemmes les plus précieuses. Elles sont cultivées de façon industrielle depuis le début du XXè siècle, même si la technique était déjà connue au XVIIIè par Linné. Aujourd’hui, la plupart des perles sont cultivées et 70% proviennent du Japon.
 

 


 
Ajouter un commentaire :: Envoyer cet article

Qui suis-je ?

Les perles renferment l'univers. Pas moins. De quoi voyager un moment...

«  Novembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis
Ecrivez-moi
Flux RSS

Liens amis

Rubriques

Créateurs et ateliers
Des mythes et des perles
Formes de perles
Humeurs perlières
Types de perles

Mes amis



Article 18 sur 23
Page précédente | Page suivante